2021: les 10 ans de Nartex ! La genèse


Encore un cap de passé pour notre entreprise, pionnière en France dans le développement 100% mobile ! L’occasion de jeter un petit coup d’œil dans le rétroviseur avant de continuer notre route avec des projets passionnants vers les usages mobiles de demain.

Qu’est ce qui a changé dans le monde mobile depuis 10 ans ?

Beaucoup de choses à dire autour de cette question ! Nous allons donc profiter de l’année particulière qui se profile pour diffuser fréquemment des articles comparatifs originaux. Histoire de jouer au jeu des différences sur 10 ans d’évolutions. Quel smartphone aviez-vous en 2011 ? Déjà… était-ce vraiment un smartphone ? Combien d’applis dessus ? Avec quel forfait ? Séquence nostalgie en perspective.

Histoire de mettre l’eau à la bouche, il faut se souvenir qu’en 2011:
Free Mobile prépare son arrivée sur le marché avec une politique tarifaire bouleversante [Article franceinfo du 3 mars 2011]. Les forfaits sont lancés dès l’année suivante.
Apple dévoile l’iPhone 4S avec un écran de 3,5 pouces [Article Bfmtv du 5 octobre 2011] et Steve Jobs, cofondateur de la marque, décède le lendemain de la présentation du modèle.
– Android est disponible en 2 versions bien distinctes, sur smartphone (2.3 Gingerbread) et tablette (3 Honeycomb), l’année 2011 sera celle de l’unification avec l’arrivée toute fin 2011 du révolutionnaire Android 4.0 (Ice Cream Sandwich) [Page Wikipedia des versions d’Android]

Démarrage en côte

Joël créé la société Nartex en 2011, comprenant vite le potentiel des technologies mobiles mais aussi conscient du nouveau type de développement logiciel spécifique qui en découle. Le développement mobile apparait comme un nouveau métier solide aux côtés des développements web et logiciel existants. Ces derniers déjà bien fournis en terme de langages et outils de programmation. L’aventure démarre immédiatement car le marché est sur une croissance folle (+138% sur les ventes de smartphones entre 2010 et 2011) et le besoin en applications se fait vite sentir pour beaucoup d’entreprises et de collectivités françaises. Le matériel est là, les gens s’équipent, il faut maintenant fournir des applications et apporter la valeur ajoutée !

Et au début, il y eu le cross-plateform… Étant seul sur le navire, Joël démarre avec le développement cross-plateform qui permet, grâce à un Framework, de développer à partir d’un outil une application destinée aux deux plateformes iOS et Android. De fil en aiguille et avec le recrutement rapide des premiers développeurs, le “natif” s’est tout de même très vite imposé ! Déjà à cette époque le pari de l’entreprise était de se concentrer sur le “sur mesure” et le long terme avec des clients conseillés et sensibilisés. Une des premières difficulté était de recruter et former les collaborateurs, les technos sont naissantes, il n’y a donc pas encore en 2011 de développeurs ni de formations dédiées.

Nartex a fait le choix de se spécialiser sur iOS et Android. Logique dites-vous ? Maintenant, oui. Mais si aujourd’hui les fournisseurs de système d’exploitation mobile sont clairement identifiés et que le choix est limité, en 2011 la bataille fait rage:

Android passe en tête pour la première fois ! Symbian (l’OS Nokia) est encore devant iOS (si si), BlackBerry et WindowsPhone quant à eux sont encore bien implantés sur le marché.

Les premières réalisations de Nartex (et les premières applis disponibles de manière générale) se limitent à fournir aux clients les fonctionnalités très représentatives des technologies mobiles : Géolocalisation, utilisation de l’appareil photo, utilisation de fichiers audio ou vidéo. L’échange de données dévoilait tout son potentiel mais il fallait faire avec les réseaux 3G et les forfaits de l’époque !

On se retrouve bientôt pour l’article-bilan des 10 premières années de vie de Nartex, avec des chiffres, des graphiques, des anecdotes… Restez à l’écoute !