Bénéficiez d’une prestation globale : cahier des charges, maquette fonctionnelle, développement technique, publication sur les stores, promotion, maintenance… Nous prenons intégralement votre projet d'application mobile en main. Vos avantages :

  • Un développement d'appli en natif, c’est à dire une application mobile conçue spécifiquement pour le support souhaité (iOS, Android). Elle exploite au besoin le potentiel et les fonctionnalités du smartphone ou de la tablette et est utilisable hors connexion. C’est ce qui se fait de mieux !
  • Des développeurs spécialisés et formés par techno: chaque développeur possède sa spécialité parmi les supports existants: iOS, Android, Web.
  • Une ergonomie et une interface adaptée au support sur lequel l’application mobile est développée. C’est tout un métier et notre Designer vous le prouvera.
  • Une application mobile en liaison avec votre système d’information ou autre appareil / objet connecté. Toutes vos demandes spécifiques sont prises en compte : c’est incontournable pour une application pertinente et sur mesure !
  • Un outil évolutif : ajout de fonctionnalités, enrichissement de la base de données… Une fois publiée, votre application mobile n’est pas figée ! C’est essentiel pour rester à la pointe et proche des besoins de vos utilisateurs.
  • Un projet maitrisé sur toutes ses composantes : de l'application mobile à l'interface de gestion (manager ou backoffice), pour gérer votre solution au quotidien.
  • Un conseil et un traitement adapté au RGPD pour tout ce qui touche aux données personnelles, avec à la clé, des applications conformes.
  • Anticiper les évolutions des systèmes ! iOS et Android évoluent régulièrement et ce n'est pas sans conséquences sur les apps. Nartex propose à ses clients le développement progressif et le contrat de maintenance pour que votre application mobile soit toujours compatible avec les nouvelles versions des systèmes d'exploitation.

Réalité augmentée, objets connectés, reconnaissance d'objets... Être "à la page" est également une importante mission de Nartex: les développeurs sont en veille constante des évolutions technologiques afin de pouvoir les proposer de manière rapide et fiable à nos clients.

Comment créer une application mobile ?

Vous avez le besoin, l’idée ou le projet d’application, maintenant vous vous posez la grande question : comment la développer !
Il existe plusieurs moyens et plusieurs méthodes pour parvenir à la réalisation d’une application mobile. Tout va dépendre du type de projet, des supports visés, de vos compétences et de vos moyens (en temps, compétences et en argent).
Les principales manières d’obtenir une application sont :
- Développer l’application soi-même
- Utiliser un générateur d’application
- Faire développer l’application par un prestataire
Notre premier conseil avant toute décision est d’écrire dans le détail vos besoins. Même si vous n’êtes pas « technique » ce n’est pas grave (et c’est même plutôt normal). Rédigez avec vos mots, utilisez des illustrations et des exemples ! Prenez plusieurs avis et surtout n’hésitez pas à vous faire accompagner. Tout ceci afin d’éviter de prendre les mauvaises décisions et de vous diriger vers une solution qui vous vous plongera dans une impasse décourageante avec une perte financière.

CREER SON APPLICATION SOI-MEME ?

Après tout, pourquoi pas ! Certains grands noms du monde numérique (et bien d’autres moins connus) ont bâti des fortunes en démarrant seuls devant leur ordinateur.
Première étape : se documenter, s’informer sur les compétences et les bases à avoir pour se lancer dans le développement applicatif. Il est indispensable également de penser aux « à côtés ». Une appli aussi parfaite soit-elle au niveau du code, ne sera qu’un mirage si son ergonomie et son design ne sont pas réussis. Sans parler des guidelines et règles à respecter pour avoir un outil durable et répondant aux obligations d’Apple et Google pour être sur les stores…
On verra plus loin qu’il n’est pas forcément nécessaire d’être développeur pour créer son application mais il faut être pleinement conscient des conséquences.

Créer une application en la développant sur mesure est une alternative dont on peut évidemment parler longuement chez Nartex. Mais en « autodidacte » et à son propre compte, l’enjeux n’est pas le même. Choisissez le ou les bons langages, les bons outils de développement et surtout, les bonnes formations ! Qu’elles soient en ligne ou en présentiel, en mode diplômante ou juste pour progresser. Les développeurs chez Nartex peuvent vous en parler, tous sont spécialisés sur leur techno (Android, iOS où Web) et beaucoup sont autodidactes au moins à la base.

Le développeur iOS :
• connaît le swift, l’objectivC
• utilise XCode pour créer son appli

Sur Android :
• on développe en java/kotlin
• le logiciel de développement est Android Studio

Lorsqu’il y a du web :
• on parle en majorité HTML5, javascript et php
• Pour les webservices, le standard en REST est JSON.

Développer soi-même demande beaucoup de temps et d’efforts. Temps qui ne pourra du coup pas être consacré à autre chose donc il faut anticiper. Une agence dédiée et expérimentée fera le travail dans des délais maitrisés, avec des garanties et surtout du conseil. On pourrait penser qu’à partir du moment où on est développeur, on y arrivera sans problème. C’est peut-être vrai sur le développement pur même si les langages du dev mobile sont différents de ceux pour le web. Mais le code de l’application n’est qu’une partie du travail pour un projet mobile. Les librairies utilisées seront-elles valables sur le long terme ? Quelles sont les obligations d’Apple pour publier une application sur l’App Store ? Ai-je fait les bons choix techniques et technologiques ?

LES GENERATEURS D’APPLICATIONS

Un générateur d’application est un outil logiciel le plus souvent sur le web qui vous permet, moyennant finance, de configurer votre projet d’application. Vous manipulez des « templates » pour créer le rendu visuel et vous choisissez des fonctionnalités que vous souhaitez intégrer. Une multitude de générateurs existent à l’heure actuelle comme Goodbarber, Applypie, Appligo.... Au final vous créez votre projet à la carte selon les possibilités proposées.
Le plus simple étant de consulter les sites et les retours d’expériences pour voir si votre besoin peut correspondre mais attention à ne pas limiter votre regard aux fonctionnalités et à l’aspect visuel.

Vérifiez les notions importantes :
• De propriété du code et des données,
• De spécificités que peuvent avoir votre projet,
• D’évolutivité du code et de performance de l’application,
• De maintien de l'application dans le temps,
• Du souhait d’être sur les stores officiels (à plus ou moins long terme),
• De l’impact financier que cela aura pour vous...

En effet il faut veiller à ce que toutes les fonctionnalités souhaitées soient bien disponibles et que vos futurs utilisateurs s’y retrouveront. Avez-vous besoin de notification push ? Où et comment sont stockées les données ? Souhaitez-vous une interface avec d’autres systèmes d’information ? (un ERP, votre serveur, votre site web) Quels sont vos souhaits de personnalisation ?
Niveau budget, la plupart du temps en faisant appel à un générateur vous payez un abonnement mensuel avec une durée d’engagement. Chaque fonction ou option de votre projet ajoutera à la dépense mensuelle.

FAIRE APPEL A UN PRESTATAIRE

Faire appel à un prestataire expérimenté vous offre des garanties, un accompagnement dédié et des compétences adaptées. Le développement est une chose mais il ne faut surtout pas négliger les autres aspects du projet. A commencer par l’avant-projet, étape clé ô combien importante qui permet d’avoir un cahier des charges précis et détaillé, des conseils (faisabilité ? évolutivité ? concurrence ?), une maquette graphique, un planning et un descriptif des coûts de développement et de maintenance.
En ce qui concerne le développement pur et dur, un prestataire apportera son expérience et ses compétences sur un sujet qu’il maitrise. Il vous conseillera sur les technologies à choisir selon lui pour votre projet d’application. Il vous présentera sa manière de travailler et les langages utilisés par ses développeurs. On l’a vu précédemment, Les méthodes et moyens sont variés pour obtenir une app ! Même si l’on sait « coder », faire appel à un pro du domaine est vivement conseillé pour ne pas se tromper.
Il faut aussi s’interfacer avec un autre outil ? Un serveur, un ERP, un système d’information pour aller chercher où écrire des données ? C’est la seconde compétence la plus mise en avant chez Nartex et surement une de nos plus grande valeur ajoutée. La plupart de nos projets, industriels surtout, nécessitent justement de marier la nouvelle appli à un impressionnant système d’information existant.
Au final, on parlera vie et suivi du projet, maintenance et évolutions. Avoir l’application sur le store, c’est bien. Mais si on ne s’en occupe pas, si on ne la fait pas vivre, si on ne mets pas à jour les éléments dépréciés où obsolètes… c’est la fin du projet. Avant même de l’avoir vraiment commencé.
Un prestataire comme Nartex pourra également vous sécuriser au niveau du maintien du code, dès la phase de développement. L’entreprise est composée de plusieurs développeurs qui peuvent à tout moment reprendre le projet si le développeur « habituel » du projet est absent. En effet, bon nombre de projets sont paralysés car développés par une personne seule, qui est donc par définition la seule à connaître les détails de son code. Si cette personne vient à faire défaut pour une raison ou une autre (maladie, abandon du projet, désaccord…) votre projet sera bloqué et la reprise par un autre prestataire sera longue et coûteuse.
Les points d'attention valables pour les générateurs d'application le sont aussi pour les services proposés par les prestataires développeurs ! Veillez aux notions de propriété du code, des comptes Apple/Google Developer pour publier l'application sur les stores...
Avec ces éléments, vous comprenez que l’appli mobile en tant que telle n’est que la partie visible de l’iceberg. Pas d’inquiétude cependant, si on existe c’est bien pour vous exposer chaque détail. Le but est de mettre toutes les chances de votre côté.
Mais au fait, on développe comment chez Nartex ? Quelles sont les étapes d'un projet mobile ?

QUEL TYPE D’APPLICATION DEVELOPPER ?

On a vu qu’il existe des générateurs d’applications qui peuvent répondre à certains besoins « génériques » avec une part de risque au regard de la présence sur les stores et de l’évolutivité.
En ce qui concerne le développement « pur et dur » de l’application, là encore il existe plusieurs techniques toujours dépendantes du type de projet que l’on vise et de sa durée de vie.
Nartex développe aussi bien des applis grand public de grande diffusion que des outils métier très spécifiques et complexes. Alors que dans le premier cas, l’appli sera diffusée massivement sur des millier de smartphones différents Android et iOS, dans le second cas l’appli sera la plupart du temps sur un seul support (iOS où Android) et sur quelques modèles de smartphones bien spécifiques…
La gestion de projet et les technologies utilisées pour développer l’application sont donc différentes entre ces 2 extrêmes. Voyons les principaux types de développement :
- Le développement natif
- Le développement web ou PWA (Progressiv Web App)
- Le développement cross plateforme et le développement hybride

Le développement natif
C’est ce qu’on fait en majorité chez Nartex. Le développement natif signifie que chaque application est développée avec les langages recommandés et les outils recommandés pour un système d’exploitation mobile. Ainsi, Apple souhaite que les applications iOS soient développées sous XCode en langage Swift. Du côté Android, Google recommande le langage Kotlin. Vous vous doutez bien que s’il y a des recommandations, il est fortement conseillé de les suivre si on tient à son projet !
Afin de mettre toutes les chances de notre côté, nous suivons donc ces recommandations ce qui fait que nos développeurs sont en formation constante pour « coller » aux recommandations de Google et Apple. L’avantage indéniable est que tout ce qu’il est possible de réaliser techniquement, nous le pourrons et qu’on ne peut pas faire mieux niveau évolutivité et compatibilité. Lorsqu’un client souhaite investir dans une application mobile, le choix du natif lui assure la moins grande prise de risque pour la pérennité de son outil.
L’inconvénient du natif apparaît lorsque votre application est souhaitée sur les 2 supports (iOS et Android), 2 développements sont nécessaires donc le budget peut être plus important que pour une appli web ou hybride. « Peut-être » car en pratique ce n’est pas toujours le cas ! Des développements web ou cross plateform sont parfois bien plus long et complexes car ils ont été mal anticipés sur des fonctionnalités.

L’appli web ou l’appli PWA
En résumé, c’est un site internet optimisé pour une utilisation sur mobile. La PWA présente l’avantage d’être simple, intuitive et rapide pour de la navigation online. Elle est suffisante pour des usages basiques ne nécessitant pas de fonctions avancées du smartphone. Principal inconvénient : le travail en tâche de fond (géolocalisation, écoute, chargement de contenu) est impossible de même que le partage de contenu entre apps. L’utilisateur doit donc toujours avoir l’app active et visible.
Il est aussi impossible d’avoir une PWA sur les stores d’app qui les refusent catégoriquement. Il faut un lien pour y accéder depuis le web (donc la fidélisation s’annonce compliquée). L’application ne sera pas optimisée pour le support visé (pas de différence iOS/Android) ce qui induit parfois des fonctionnements inattendus et des problèmes de compatibilité. Le fonctionnement hors ligne ne pourra pas être assuré partout et attention aux performances (pas de stockage de données en local, géolocalisation limitée, Bluetooth impossible…). Des problèmes (ou plutôt des limites) vont également vite se poser lors des évolutions ou des adaptations.

L’appli cross plateform et l’appli hybride
Comme son nom l’indique, c’est une application réalisée pour les 2 plateformes existantes (iOS et Android) mais à partir d’un seul outil de développement (donc d’un seul développeur). A l’heure actuelle on parle beaucoup de Xamarin, Flutter et Titanium mais il en existe d’autres.
Si vous n’êtes pas trop gourmand en fonctionnalités et évolutivité, que votre budget est très serré mais que l’application PWA ne suffit pas, le cross plateforme pourrait convenir à votre projet. Vous comprenez vite l’avantage par rapport au natif : un seul développeur peut réaliser le développement.
Par contre, si le projet est d’assez grande envergure ou que certaines fonctions sont complexes, le pari peut s’avérer très risqué. En effet le développeur va peut-être devoir passer beaucoup plus de temps à développer que pour un équivalent natif. De plus, les risques d’avoir une dépréciation ou une incompatibilité de module/librairie à l’avenir est bien plus grand que pour du développement natif.
Le cross plateform engendre également des surprises au niveau de l’ergonomie (UX) et certaines exigences client ne sont simplement pas réalisables… car réservées au développement natif.
Les coûts de maintenance sont aussi à prendre en compte. Si le développement initial peut être moins onéreux que pour du natif, la maintenance risque d’être plus élevée ! Cela s’explique notamment par le fait que ces technologies « bougent » beaucoup dans le temps, avec des évolutions, des modules dépréciés, des compatibilités non-assurées… Les éditeurs doivent en effet constamment s’adapter aux changements imposés par Apple et Google qui de leur côté ne vont pas forcément se préoccuper des réalisations non-natives.
On entend également parler d’appli hybride : C’est un type d’application un peu particulier car il marie les types précédents. On peut dire que l’application hybride est une application développée avec les technologies web (html, javascript, css) encapsulée dans une application mobile native.
Le développement est donc cross plateform avec des limitations en terme de fonctionnalités. On peut citer 2 dispositifs (frameworks) : Phonegap et Cordova pour lesquels vous trouverez en ligne les limitations techniques et fonctionnelles. L’avantage est qu’il est possible d’ajouter des « briques » natives pour palier à certaines limitations par contre il est du coup nécessaire de maitriser tous les langages (pour un seul développeur, ce n’est pas évident) et la question du 100% natif se pose donc très vite.
Encore une fois, on comprend bien que tout cela dépend avant tout du type de projet et de l’avenir que vous lui souhaitez.

LES ETAPES POUR CREER UNE APPLICATION MOBILE

Il existe plusieurs méthodes, plusieurs modes de découpage d’un projet. On va vous présenter succinctement ce qui se fait chez Nartex en général. Pourquoi en général ? Parce que chaque projet est différent dans le développement sur mesure. On utilise pas la même méthode de gestion de projet ni le même nombre d’étapes entre un projet multiplateforme BtoC et une appli métier mono-support. Le client lui-même entre aussi beaucoup en ligne de compte, on adapte nos méthodes à notre interlocuteur en fonction de ses exigences certes, mais aussi en fonction de sa « sensibilité technique » au regard du projet.
Voici un résumé des étapes, pour le détail, consultez la page dédiée !

1. Étude du besoin
2. Avant-projet
• Un cahier des charges technique et une présentation du projet (comment on le fait, pourquoi on le fait…)
• Des mockups qui représentent un cahier des charges fonctionnel (comment ça marche)
• Une maquette graphique interactive (à quoi ça ressemble)
• Une matrice d’exigence complétée en commun (à quoi ça sert)
• Une proposition commerciale et un planning détaillés pour le développement et la partie « projet »
3. Le développement de l’application
• Rédaction des spécifications techniques
• Développement de l’API
• Préparation du serveur et des bases de données
• Développement de l’application mobile
• Développement du backoffice
4. La gestion et le suivi de projet
5. Les tests et contrôles
6. La soumission aux stores
7. La maintenance et les évolutions

GAGNER DE L’ARGENT AVEC UNE APPLICATION MOBILE ?

C’est une question souvent posée par les porteurs de projets. Mais il faut savoir qu’il n’y a pas de réponse toute faite et de solution miracle, sinon, nous l’aurions déjà développée ! Il faut venir avec le bon projet et la bonne valeur ajoutée pour le public ciblé. Ce qui fonctionne le plus à l’heure actuelle pour « générer du cash » rapidement, ce sont les jeux. Mais l’investissement initial est conséquent et en tout cas chez Nartex, nous n’en faisons pas.
Pour une appli métier, la vente directe est rarement le but premier affiché. On va surtout essayer de rendre une tâche, un travail plus efficace, plus rapide. On va essayer de faire gagner du temps, du confort, de la performance. L’appli métier est là pour apporter de la valeur ajoutée et donc indirectement pour gagner de l’argent ou pour en économiser d’avantage.
Pour une appli BtoB où BtoC, il y a plusieurs possibilités. Si votre application est vraiment un « must have » pour une communauté, alors oui vous pouvez gagner de l’argent rapidement et directement. Exemples : un configurateur qui simplifie la vie de vos clients, un produit vendu auparavant par un autre moyen que le mobile ou encore un service fortement apprécié par une communauté…
Si vous possédez déjà une communauté fidèle, le travail sera simplifié car vous apportez un outil, un confort en plus attendu par votre cible. Ils seront en confiance et la rentrée d’argent sera plus rapide. Si vous partez de 0, il faudra avant tout rassurer votre clientèle potentielle et vous constituer un public. Si les gens n’ont pas de preuve ou de témoignage que le jeu en vaut la chandelle, peu de chance de percer. La communication et le marketing seront donc également des composants indispensables de votre projet.
Pour gagner de l’argent avec une application mobile, il faut aussi y inclure les modules nécessaires et sécurisés qui permettent aux clients de payer en toute confiance. Pour cela, on peut utiliser les achats inapp (mais il faut avoir en tête la commission obligatoire à verser à Apple et Google) ou les modules de paiement bien connus (Stripe, banques etc) que l’on retrouve sur les sites e-commerce. Mais attention, dans certains cas vous n’avez pas le choix, suivant ce que vous vendez les achats inapp sont parfois imposés sous peine d’exclusion des stores ! Quoi qu’il arrive, le développement d’une telle application demande un budget non négligeable.
De manière générale, les applications iOS rapportent à ce jour plus que les applications Android. La communauté iOS est plus enclin à dépenser de l’argent et plus friande des technologies numériques et de l’utilisation intensive d’applications.

Après lecture de toutes ces infos, vous avez sûrement des questions, c'est par ici !

3 familles d’applications mobiles

Les technologies de Nartex

iOS
iOS
Android
Android
Web
Web
HTML
HTML
CSS
CSS
JavaScript
JavaScript
Swift
Swift
Objective C
Objective C
MongoDB
MongoDB
MySQL
MySQL
nodejs
nodejs
php
php
C# Visual Studio
C# Visual Studio
AngularJS
AngularJS
Java
Java