Actualités

Etude de cas : une application iPad interne pour la FEHAP

Développée par Nartex, l’application interne de la FEHAP (Fédération des Etablissements Hospitaliers et d’Aide à la Personne) a été utilisée pour la première fois lors de l’Assemblée Générale annuelle, fin mars. Retour sur le développement de ce projet : l’agence éditoriale Redactio a interviewé Céline Moreau, chef de service de la FEHAP pour en savoir plus.

Vous avez sollicité Nartex pour le développement d’une application iPad : présentez-nous cette application.

Notre nouvelle application iPad nous permet d’accueillir nos adhérents en toute simplicité lors de nos événements : les participants sont répertoriés dans la base de données et nous les faisons signer directement sur la tablette. Cette application nous permet aussi de compter facilement les voix pour les votes en Assemblée Générale par exemple. Elle contient une base de données complète, à laquelle on accède facilement et rapidement.

fehap1b Etude de cas : une application iPad interne pour la FEHAP

Application interne pour la FEHAP : une base de données facilement accessible

Comment avez-vous eu l’idée de réaliser cette application ?

Avant, nous accueillions les adhérents avec de nombreuses feuilles d’émargement rassemblées dans un classeur. Nous devions chercher les noms et faire signer les personnes qui attendaient en file d’attente. C’était fastidieux ! Si certains avaient des pouvoirs pour les votes, ils devaient faire la queue plusieurs fois. Nous devions trouver une solution pour aller plus vite.

Je n’ai pas l’habitude des tablettes, mais intuitivement, je pensais que cette solution était faisable.

Quels sont vos retours sur le développement de l’application et la gestion de projet avec Nartex ?

Joël Bohrer a tout de suite compris de quoi nous parlions. Il nous a posé des questions pertinentes et nous avons ainsi pu exprimer clairement nos attentes. Nous savions exactement ce que nous voulions mais nous n’avions pas d’idée du rendu. Or, la première version qu’il nous a présentée était très bien. J’ai été très rassurée de voir que tout avait bien été interprété, c’était très fluide, très intuitif, etc. J’étais d’autant plus rassurée que cela s’est fait vite ! Nous avons pu voir la première version de l’application environ un mois avant l’Assemblée Générale. Cela nous a laissé le temps de régler quelques petits détails.

Je suis contente d’avoir fait confiance à Nartex parce que je ne suis pas déçue !

Lors de votre Assemblée Générale, l’application a-t-elle eu le succès espéré ? Comment les participants l’ont-ils perçu et quels bénéfices en avez-vous retirés ?

La moyenne d’âge de nos adhérents est assez élevée. Nous ne savions pas comment l’application allait être reçue, toutefois, elle a été accueillie avec un grand enthousiasme ! L’accueil était très différent des autres années, mais plus fluide, plus confortable. Le côté ludique fonctionne bien (les participants font un « dessin » avec le doigt sur la tablette pour signer). Tout a marché, sans aucun bug, ni file d’attente : nous avions plusieurs iPad, les personnes pouvaient signer où elles voulaient. Il aurait été difficile de faire mieux !

De notre point de vue, l’application nous a permis de gagner du temps sur beaucoup d’aspects. Toutes les informations sur nos adhérents sont sur l’application, alors que lors des précédentes Assemblées Générales, il nous fallait reprendre les papiers pour chercher les données (votes, pouvoirs, etc.). Avec 400 membres présents lors de notre AG, le gain de temps était considérable !

fehap22 Etude de cas : une application iPad interne pour la FEHAP

La signature électronique sur l’application iPad

Utiliserez-vous à nouveau votre application lors de futurs événements ?

Nous avons deux grands événements par an : l’Assemblée Générale et le Congrès. Nous avons effectivement imaginé l’application pour qu’elle puisse être réutilisable. Il faudra faire quelques ajustements avec Nartex au préalable, mettre à jour la base de données, etc. Mais oui, nous réutiliserons notre application !